Avez-vous réellement besoin d’un objectif ultra grand angle ?

Il n’y a pas de standard dans la photo. Vous la faite comme vous le sentez avec l’équipement que vous avez à votre disposition, quel qu’il soit. Cependant, il y a une chose sur laquelle nous tomberons tous d’accord : le matériel coûte cher. C’est pour ça que j’ai décidé d’être pragmatique. Je n’ai actuellement qu’un seul objectif à ma disposition : le Fujinon XF 18-55mm ƒ/2.8-4 R LM OIS pour capteur APS-C.

Certains se diront peut-être : « en tant que photographe de paysage, je suis surpris que tu n’aies pas d’ultra grand angle ». Et c’est surprenant en effet. Au début, je me demandais même si il n’était pas mieux d’acheter seulement le 10-24 afin de ne pas être embêté. Mais voilà une chose que j’ai apprise : je ne suis pas embêté. Les focales ultra grand angle (disons de 10 à 16 mm) sont très loin de couvrir tous mes besoins en terme de composition et je me suis aperçu après quelques mois que je shoote très souvent entre 20 et 50 mm. Lorsque je travaille ma composition, il y a souvent des éléments dérangeants qui seraient fastidieux à supprimer pendant la post-production. Soit j’avance, soit je zoome. Dans la plupart des cas, je ne peux que zoomer. J’en suis parvenu à la conclusion que ce n’est pas une si mauvaise chose ; on simplifie ses images en mettant l’accent sur ce qui est le plus important.

34.3 mm – ƒ/8 – 1/58s – ISO 200

Pour conclure, voici un message que je souhaite transmettre à tout ceux qui commencent dans ce domaine : Il y a beaucoup choses qui constituent une bonne photo de paysage. L’une des plus importantes est sans aucun doute la composition. Et la taille de focale n’en fait certainement pas partie. Ça ne doit surtout pas être un frein. Explorez et shootez !